Votre avis sur nos accessoires IFASSEN

Bonjour à tous,

Comme vous le savez, l’Association du Docteur Fatiha a ouvert sa boutique en ligne il y a quelques mois. L’année 2013 avance, et nous souhaitons développer de nouveaux produits. Le moment est donc venu pour l’équipe de faire un point sur ceux que nous vous proposons sur notre site www.ifassen.com.

Les meilleurs avis seront les vôtres. Ce sondage ne vous prendra pas plus de 5 minutes et nous fournira une aide précieuse pour développer des accessoires qui vous ressemblent.

CLIQUEZ ICI POUR REPONDRE AU SONDAGE

D’avance, merci et à bientôt sur nos réseaux ! 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Soutenir l’éducation pour lutter contre les mariages précoces

Le 11 juillet a été décrétée Journée Mondiale de la Population. Pour cette année 2013, le thème de la grossesse adolescente est mis en valeur, pour attirer l’attention sur ce phénomène, non sans conséquences pour la santé des jeunes mères et de leurs enfants, et encore trop présent de par le monde.
  • Près de 16 millions d’adolescentes mettent au monde des enfants chaque année – la plupart dans des pays à revenu faible ou moyen.
  • On estime que 3 millions de jeunes filles âgées de 15 à 19 ans subissent des avortements à risque chaque année.
  • Dans les pays à revenu faible ou moyen, les complications de la grossesse et de l’accouchement sont l’une des principales causes de décès pour les jeunes filles âgées de 15 à 19 ans.
  • Les mortinaissances et les décès néonatals sont 50% plus nombreux chez les enfants de mères adolescentes que parmi ceux de femmes âgées de 20 à 29 ans.
Cependant, les conséquences sur la santé ne sont pas les seules implications des grossesses adolescentes. En effet, comme l’écrit l’association Développement sans Frontières, “C’est évidemment un problème de santé (des risques accrus pour la mère et l’enfant), mais également un enjeu pour les droits humains : cela signifie parfois la fin de l’enfance, une éducation écourtée et des opportunités perdues.”
L’Association du Docteur Fatiha lutte par ses actions contre les grossesses adolescentes. ADF met en effet l’accent sur la scolarisation des filles comme moyen de limiter les mariages précoces, encore très présents dans la région de l’Oriental.

Un fonds a été récemment créé et permet aux artisanes des projets de financer la scolarisation de leurs enfants et surtout celle de leurs filles. Ainsi, En 2013, plus de 10 enfants, dont 7 filles bénéficieront de la prise en charge intégrale des frais administratifs liés à leur scolarisation, de l’achat des fournitures et des tenues vestimentaires nécessaires. Des frais ophtalmologiques ont également été couverts pour permettre à une fillette de 9 ans de suivre les cours dans les meilleures conditions.

Par ailleurs, des cours d’alphabétisation sont mis en place dans les villages où intervient l’association. Apprendre à lire leur permet de mesurer l’importance de ce savoir-faire, et de soutenir la scolarisation de leurs filles et de les aider dans les devoirs.
Cours d'alphabétisation
Pour retrouver d’autres exemples d’actions concrètes visant à réduire les grossesses adolescentes, consultez l’intégralité de l’article de DSF ici.
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

4 choses à savoir au sujet d’ADF

Il est temps de faire le point sur les activités d’ADF ces dernières années.

1 25 000 sacs plastiques ont été recyclés

Plastic bags that have been collected and then cleanedSacs plastiques collectés puis nettoyés

 2  4 cooperatives de femmes en situation précaire ont été formées à notre technique de tissage

Cela représente plus de 100 femmes

Training in Chouihiya, MoroccoFormation à Chouihiya, Maroc

3  350 enfants ont été sensibilisés à la question environnementale entre janvier et mai 2013

Cleaning campaign, Ibn ZaydounCampagne de nettoyage, école Ibn Zaydoun, Berkane

4  2 collections d’accessoires de mode ont été créées

Vous souhaitez acheter l’un de nos magnifiques sacs artisanaux? Rendez-vous sur notre e-boutique

Banderole sacs

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Les points de collecte des sacs plastiques usagés

Vous êtes de Berkane ou de ses environs et vous souhaitez vous aussi collecter et apporter vos sacs plastiques usagés dans un de nos points de collecte ? Consultez la liste ci-dessous, ou passez à nos bureaux. Nous serons ravis de vous faire faire une petite visite de nos locaux !

1. Ecoles :

  • Ecoles de Berkane : Moulouya, Al Massira, Ibn Zaydoun, Imam Chatibi, Salmane el Farissi
  • Ecole de Chouihiya

2. Pharmacies :

  • Ouartass, Bachir, Rigad

3. Pressings :

  • Moulouya, Andalous, Alif Lam, El Wafae

La collecte des sacs plastiques est primordiale pour garantir l’approvisionnement en matière première des artisanes de nos projets. ADF les leur apporte, après les avoir nettoyés à son centre de la rue Zehroun.

Merci à vous !

 Carte des points de collecte - ADF

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

L’accès des femmes à l’éducation : le meilleur atout pour le développement

Vous l’aurez sans doute remarqué, aujourd’hui, c’est la communément appelée « Journée de la femme ». L’occasion d’aborder les questions d’égalité, ou d’inégalité, des sexes et de donner quelques chiffres.

Près de 70 % des 1,2 milliards de personnes vivant avec moins de 1 dollar par jour sont des femmes. Autre chiffre : à ce jour, 2/3 des personnes analphabètes dans le monde sont de sexe féminin et plus de 65 % des enfants de 6 à 11 ans non scolarisés sont des filles. (1) Cette inégalité n’est pas sans conséquence, car priver d’éducation revient à limiter savoir-faire, confiance en soi, esprit d’initiative, et capacité à trouver un emploi.

A tableau BD

Leur apporter la chance d’élargir leur horizon, c’est ce que fait l’Association du Docteur Fatiha pour les femmes de milieu rural de la région de l’Oriental, au Maroc. En plus d’un travail apporté via la création de coopératives d’artisanat, ADF a mis en place des cours d’alphabétisation pour les femmes des communes dans lesquelles l’association intervient. Objectif : favoriser l’autonomisation de ces femmes.

Force est de constater que de nombreux acteurs de la solidarité internationale placent eux aussi la femme au centre de leurs préoccupations et de l’agenda de leurs actions. C’est une réelle stratégie quand on sait que « permettre aux femmes de bénéficier des mêmes droits que les hommes au travail, à la propriété ou à l’éducation réduirait sensiblement la pauvreté et favoriserait le développement rapide de nombreuses régions du monde ». (2)

En effet, il apparaît que les femmes jouent un rôle prépondérant dans les dynamique de développement. Les nombreuses études sur le sujet montrent que favoriser l’accès des femmes à l’éducation et au travail réduirait quantité de problème auxquels font face les pays du Sud, notamment en matière de souveraineté alimentaire. Ainsi, selon un rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), si les femmes dans les zones rurales avaient le même accès que les hommes à la terre, aux techniques, aux services financiers, à l’instruction et aux marchés, il serait possible de nourrir 100 à 150 millions de personnes en plus dans le monde. (2) A méditer.

Sources :

1. Artisans du Monde – Organisation Internationale du Travail et UNIFEM, ONU, US Dept, Widnet

http://issuu.com/tradefordevelopmentcentre/docs/femmecommerceequitable

2. FAO, Rapport «La situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 2010-11»

www.fao.org/publications

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Une nouvelle coopérative rejoint le projet de recyclage d’ADF

 

Forte du succès de ses deux coopératives historiques dans un hameau du village et à Guenfouda, l’Association du Docteur Fatiha souhaite désormais étendre la portée de ses actions. Une nouvelle coopérative vient donc de rejoindre le projet à Chouihiya, une commune rurale située à une trentaine de kilomètres de Berkane.

Si elles souhaitent obtenir un revenu complémentaire pour améliorer leur quotidien et celui de leur famille, les femmes marocaines de milieu rural n’ont pas beaucoup d’options. En général très peu lettrées et géographiquement isolées, leur horizon se limite à leur intérieur.

Elles ont donc réservé un accueil chaleureux au projet d’ADF. Fin décembre, ce ne sont pas moins de 47 femmes qui ont souhaité s’inscrire à la formation gratuite organisée par l’Association du Docteur Fatiha. L’objectif de cette formation d’une quinzaine de séances : apprendre à tisser l’alpha, associé à des sacs plastiques recyclés.

Formation des artisanes à Chouihiya centre

Formation des artisanes à Chouihiya centre

Jamaa Ouezhir, Formatrice en techniques de recyclage pour ADF a déjà pu mettre en place 9 séances de 2h30 pour leur apprendre à tisser à partir d’alpha et de sacs plastiques recyclés. Les femmes qui savaient déjà tisser l’alpha commencent déjà à produire certains des accessoires de mode proposés par l’association.

Avec cette nouvelle coopérative, les activités d’ADF s’étendent un peu plus dans la région de l’Oriental. L’objectif d’ici 2014 : former au moins deux nouvelles coopératives d’artisanes, afin de leur permettre d’avoir un travail décent et d’améliorer leurs conditions de vie et celle de leur famille.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Et pourquoi pas se refaire une déco à la mode équitable?

L’Association du Docteur Fatiha a souhaité aider les 100 femmes de 7 coopératives différentes du Sud du Maroc à développer et commercialiser leurs produits de décoration. C’est pour cela que nous vous proposons à la vente ces magnifiques tables de salon, afin d’apporter une touche artisanale à votre décoration d’intérieur.

Cette table est constituée d’un plateau en feuilles de palmier tressées, et d’un pied en fer forgé peint en noir. Diamètre 50cm. Prix de vente : 40€.

 

Cette table est constituée d’un plateau en feuilles de palmier tressées, et d’un pied en fer forgé peint en jaune. Diamètre 55cm. Prix de vente : 50€.

Pour plus d’infos sur le partenariat d’ADF avec ces coopératives du Sud marocain, cliquez ici.

Si vous souhaitez plus de renseignements, n’hésitez pas à envoyer un email à brenda.caurant@adf-global.org ou contactez -la au #

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather